Romain Rissoan

logo

Consultant formateur Chief Digital Officer

Mes contenus de Formateur Chief Digital Officer

Chief Digital Officer en deux mots

Le rôle du Chief Digital Officer, autrement appelé Chief Digital Transformation Officer, est à la fois pilote et motivant, avec un haut degré de responsabilité. Il ou elle conjugue une variété de compétences (marketing, stratégie, informatique, entrepreneuriat, innovation, logique métier, processus) et de compétences (communication, ouverture aux autres, persuasion, etc.) pour prendre en main cette fameuse transformation digitale (il ou elle sait répondre à la question : « mais par où commencer ? »).
Ce poste a été créé alors que l’entreprise était en réorganisation. Cela implique qu’il ait une certaine taille et une bonne visibilité sur les enjeux que la direction doit confirmer, pour éviter les incohérences, les erreurs et les coûts.
Dans l’ordre chronologique, une fois le bilan des initiatives digitales existantes et l’évaluation des besoins individuels des parties prenantes réalisés, un diagnostic sera réalisé : le CDO définira la stratégie globale, mais aussi plus personnalisée pour chaque service/business unit/segment, et ainsi Et choisir des projets prioritaires. La prochaine étape, une fois cette stratégie validée et soutenue par la direction, est la mise en œuvre. Pour l’appliquer, le CDO doit impliquer chaque département et définir une feuille de route d’action. Chaque responsable d’équipe sera formé et soutenu par le CDO pour effectuer les transitions nécessaires.
Bien entendu, il doit identifier des indicateurs de performance mesurables pour confirmer la bonne exécution des activités et la réussite de sa mission. Les bonnes pratiques telles que les obstacles au changement doivent être documentées afin qu’elles puissent être facilement transférées à d’autres départements.
Enfin, le CDO est constamment à l’affût des nouvelles technologies qui peuvent être utiles à l’entreprise, à ses dirigeants ou à ses propositions.
Vous pouvez difficilement faire plus polyvalent et avancé que CDO. Le numérique ne suffit pas, la vision doit être globale, la stratégie doit être déclinée en interne et en externe, et le niveau d’attente IT, marketing et business doit être fort.
On attend d’un CDO qu’il ait à la fois des compétences en : stratégie basée sur une solide expérience digitale mais aussi sur la connaissance de notre monde (il s’intéresse aux évolutions) technologiques, sociologiques, commerciales), la capacité à délivrer la vision et le livrer. « conduite du changement » tant pour le service RH (lutter contre le changement interne, évangéliser) que pour les aspects organisationnels. chefs de projets pour mener à bien les projets de transformation à l’échelle de l’entreprise, coordonner un grand nombre d’interlocuteurs, prioriser les actions et optimiser leurs impacts. Ingénieur parce qu’il maîtrise les nouvelles technologies, tourné vers l’IT, la data, le cloud, la mobilité… CDO ne peut pas être coupé de l’attention technique ! Communication : la base de la réussite d’un projet et de son acceptation est bien entendu la qualité de la communication (notamment interne) qui l’entoure. Dès lors, on attend des qualités relationnelles, de la pédagogie, de la patience… En marketing, car les problématiques rencontrées par un CDO concernent tous les leviers, notamment le digital : web pour l’hébergement, e-commerce, réseaux sociaux, monétisation, influence, mobile et device, eCRM, réputation, intranet, expérience utilisateur, marque employeur commerce, etc. Responsable commercial et budgétaire car son travail a un impact direct sur la performance commerciale et le modèle économique de l’entreprise.

Contenu de formation Chief Digital Officer

La digitalisation portée par la révolution technologique Évolution de la relation client et des approches omnicanales (site web, réseaux sociaux, mobile, etc.) Comprendre l’évolution du monde de l’entreprise pour mener des projets digitaux internes : modèles d’organisation et management au cœur de la transformation digitale ; nouveaux usages (collaboration, intelligence collective, BYOD, etc.) ; digital worker (digital workplace) Analyse des risques des projets numériques
Fondamentaux de la gestion de projet numérique : l’approche du cycle en V ; limites et avantages
Apports des méthodologies agiles : Le Manifeste Agile et ses principes ; les grandes méthodologies agiles (Scrum, XP, RAD…) ; adapter l’agilité à son environnement L’écosystème réseau et ses nouvelles carrières casting de projets numériques
Chef de Projet Digital Mission et Responsabilités : Compétences ; Management (Délai, Coût, Qualité) ; Phases des Projets Digital
Notre avenir technologique et les grandes tendances digitales (IoT, IA, chatbots, etc.)
Principes fondamentaux du World Wide Web et de ses langages : architecture de site Web ; stratégie mobile Évolution des appareils mobiles : applications mobiles, applications Web et sites Web de conception Web réactifs ; CMS et flux de travail de traitement de l’information
Mégadonnées prédictives : outils de collaboration ; modèles de co-création de contenu et de wiki ; outils de gestion de projet collaboratif ; certains réseaux sociaux d’entreprise
Stratégies d’intégration dans les systèmes d’information : approches open source ou propriétaires ; couplage avec des applications métier ou back-office (CRM, ERP, centres d’information) ; modèles d’hébergement interne ou externe (SaaS et cloud)
Définir la finalité et les objectifs d’un site, d’une application ou d’un objet de connexion
Intégrer les projets dans la stratégie de l’entreprise
Identifier les acteurs internes et l’influence organisationnelle
Problèmes de propriété intellectuelle liés au contenu
Établir des critères de réussite et définir des métriques de calcul du ROI
Le rôle de l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA) Modélisation et méthodes d’analyse
Commencez par l’expression des exigences : analysez les exigences par processus, objet métier, cas d’utilisation ; dirigez l’atelier de collecte des exigences
Spécifications de construction : exigences fonctionnelles, techniques et opérationnelles ; maintenance et assistance ; plan d’assurance qualité ; différenciation entre les pièces essentielles et les services supplémentaires
Planification : outils de planification (diagrammes de Gantt) ; segmentation pour éviter le tunnel ; modèles de gestion et/ou prix fixes
Piloter les activités digitales (KPI, TdB…)
Fondamentaux de la gestion de projet : gestion des réunions ; animation d’ateliers et de remue-méninges ; outils de suivi : rapports, suivi des actions, attribution des tâches, avancement, Scrum, gestion des risques ; comité de pilotage, rapports Composition de l’équipe de projet et définitions des rôles (traditionnels ou agiles)
Développer les compétences de votre équipe Dynamiser les équipes internes Associez-vous à un fournisseur de services
Spécifications : Fonctionnelles (approche de modélisation) ; Ergonomiques (Storyboard, UX, Mockups) ; Techniques (Développement) ; Définition du Backlog, des User Stories et des Critères d’Acceptation en Agile (Scrum)
Fournir des livrables et exécuter des services
Type de fichier
Déploiement et configuration du site
Acceptation : phase de récupération agile (Scrum ); tests unitaires, acceptation en usine, acceptation technique, acceptation fonctionnelle ; enregistrement et rapport d’acceptation ; application de gestion des exceptions Test de charge, déploiement et provisionnement des sites
Apprendre à mener un projet et comprendre les spécificités de la gestion de projet pour le web, le mobile ou les objets connectés
Langage approprié et base technique
Savoir rédiger des cahiers des charges et des appels d’offres
Obtenez les clés pour piloter et gérer des projets numériques »

Ma FAQ de Formateur Chief Digital Officer

Il n’existe pas de réponse unique à cette question, car la meilleure façon de devenir chief digital officer (CDO) peut varier en fonction des besoins et des objectifs spécifiques de votre organisation. Cependant, il existe quelques points communs à tous les CDO qui réussissent. Tout d’abord, un bon CDO est généralement un penseur stratégique ayant une bonne compréhension de la technologie et des affaires. Il doit être capable d’avoir une vue d’ensemble et de trouver des solutions créatives à des problèmes complexes. Deuxièmement, un bon CDO est également un excellent communicateur. Il doit être capable d’exprimer clairement sa vision et ses stratégies à des publics techniques et non techniques.

Pour être un bon CDO, il faut avoir des compétences techniques et managériales. Les compétences techniques comprennent la connaissance des systèmes informatiques, des logiciels et des réseaux. Les compétences managériales comprennent la capacité de donner des orientations claires et de prendre des décisions. Une personne doit également être à l’écoute puisqu’elle aura besoin de communiquer ses idées aux autres. Il est également important pour lui d’être organisé car il devra rester maître de son travail et déléguer des tâches à d’autres employés. La combinaison de toutes ces compétences crée un CDO qui est un atout précieux pour toute entreprise. Il est également important pour une personne de pouvoir communiquer efficacement car le travail nécessite beaucoup de discussions avec les employés. Il doit expliquer l’importance de la technologie en milieu de travail. Il doit également être en mesure de répondre aux questions des employés afin qu’ils puissent comprendre comment la technologie profite à leur entreprise. Enfin, il est utile s’il peut former de nouveaux employés sur le fonctionnement de la technologie afin qu’ils puissent facilement s’adapter et réussir dans leur travail. Il est également important pour une personne de savoir réseauter car être un CDO nécessite beaucoup de réunions avec d’autres entreprises. Il doit avoir la capacité de parler avec d’autres entreprises de leurs besoins et de ce que font leurs concurrents. Il doit aussi savoir négocier les prix puisqu’il traitera avec d’autres entreprises concurrentes ou clientes potentielles des produits ou services de son entreprise. Savoir réseauter lui permet également de trouver plus facilement de nouveaux clients et des employés potentiels pour l’équipe de son entreprise.
Le chief digital officer (CDO) est chargé de diriger la transformation numérique d’une organisation. Il ou elle définit la vision et la stratégie numériques, et supervise l’exécution des initiatives numériques. Le CDO veille également à ce que tous les départements de l’organisation intègrent les technologies numériques dans leur travail. Le Chief Digital Officer (CDO) est un rôle hautement spécialisé qui aide les entreprises à communiquer efficacement avec les clients et les employés. Les principales responsabilités du CDO incluent la direction d’initiatives de marketing numérique, d’informatique et de communication. Le CDO s’assure également que les informations de l’entreprise sont sécurisées en ligne.

Cependant, le rôle du CDO n’est pas toujours nécessaire pour toutes les entreprises. Chaque entreprise décide de la meilleure façon d’utiliser les talents du CDO. Le directeur numérique aide à renforcer la présence en ligne d’une entreprise. Il ou elle est responsable de développer et de mettre en œuvre des stratégies de marketing numérique pour attirer et fidéliser les clients en ligne. Cela comprend la création de contenu qui répond aux besoins des clients, la définition des objectifs de l’entreprise et la mesure du succès. Le CDO doit également être familiarisé avec les pratiques d’optimisation des moteurs de recherche (SEO) afin que le contenu de l’entreprise apparaisse en haut des résultats de recherche. Il ou elle doit également connaître les plateformes de médias sociaux afin que l’entreprise puisse attirer et fidéliser les clients sur celles-ci. Le directeur du numérique doit également avoir une solide compréhension de la sécurité Internet afin que les données soient protégées en ligne. Le directeur du numérique dirige des initiatives qui aident l’entreprise à communiquer efficacement avec les clients et les employés. Il ou elle travaille avec tous les départements pour s’assurer que tous les employés sont au courant des campagnes de marketing et de la présence sur les réseaux sociaux de l’entreprise. Il s’assure également que tous les employés comprennent leur rôle dans les efforts de communication de l’entreprise afin qu’ils puissent mieux servir leurs clients et leurs employés. Le directeur numérique travaille également avec d’autres départements pour s’assurer que toutes leurs campagnes s’alignent les unes sur les autres afin que les clients reçoivent à tout moment des messages cohérents de la part de l’entreprise. Il ou elle contribue également à garantir que les employés qui gèrent les problèmes de support client reçoivent une formation et des opportunités de développement appropriées afin qu’ils puissent mieux servir leurs clients.
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une organisation peut vouloir embaucher un CDO. Premièrement, un CDO peut aider une organisation à suivre l’évolution rapide du paysage numérique. Ensuite, un CDO peut aider une organisation à mieux comprendre et utiliser les technologies numériques. Enfin, un CDO peut aider une organisation à créer une culture plus centrée sur le client.

Un CDO est la personne de contact pour tous les projets numériques d’une entreprise. Il ou elle doit connaître les tendances technologiques et savoir comment appliquer ces technologies aux opérations commerciales. Par exemple, un CDO doit savoir comment mettre en œuvre au mieux les outils de médias sociaux pour aider les entreprises à se connecter avec les clients. Cette personne devrait également être en mesure d’aider les entreprises à améliorer leur réputation en ligne grâce à des publications sur les réseaux sociaux. En outre, le directeur du numérique doit comprendre les dernières menaces de sécurité afin de pouvoir faire des recommandations sur la manière de protéger les données. Il ou elle doit être en mesure d’agir en tant que visage public de l’entreprise, en la représentant auprès du public et des médias.

Un CDO peut aider les entreprises à améliorer leur réputation en ligne. Cette personne doit savoir comment équilibrer la réputation de l’entreprise entre confidentialité et transparence afin que les clients sachent quelles informations sont collectées. De plus, le CDO devrait aider les entreprises à établir des relations avec les clients afin qu’elles puissent augmenter les ventes et la fidélité à la marque. Ils devraient également être en mesure d’aider les entreprises à faire face aux cyberattaques en cas de besoin. Les entreprises peuvent embaucher un CDO en raison de l’impact positif qu’il ou elle peut avoir sur les opérations commerciales.

Un CDO peut également aider les entreprises à attirer de nouveaux clients et employés. En créant des campagnes et du contenu de marketing numérique, le CDO peut attirer de nouveaux clients qui ont besoin de services spécifiques. De plus, cette personne doit être bien informée sur la recherche de talents afin qu’elle puisse trouver les bons employés pour les besoins de son entreprise. Ils doivent également savoir comment commercialiser leur entreprise afin qu’elle se démarque des autres options du marché. De plus, un CDO possède les compétences nécessaires pour créer de multiples sources de revenus pour son entreprise afin qu’elle puisse devenir globalement plus rentable.
Il n’existe pas de réponse unique à cette question, car le profil d’un CDO performant peut varier en fonction des besoins et des objectifs spécifiques de votre organisation. Cependant, il existe quelques points communs à tous les CDO qui réussissent. Tout d’abord, un bon CDO est généralement un penseur stratégique doté d’un bon esprit d’équipe. Deuxièmement, un bon CDO est généralement un excellent communicateur. Il doit être capable d’exprimer clairement sa vision et ses stratégies à des publics techniques et non techniques. Enfin, un bon CDO a une bonne compréhension de la technologie et des affaires.

Le Chief Digital Officer (CDO) est un poste nouvellement créé dans la plupart des entreprises. Ce poste est un pont entre les affaires et la technologie et est responsable des opérations numériques, y compris la technologie et le marketing. Le CDO doit avoir les connaissances, l’expérience et les compétences nécessaires pour exécuter efficacement ses fonctions. Dans le paysage technologique actuel, le rôle du Chief Digital Officer devient de plus en plus important en raison de l’essor des entreprises numériques. Par conséquent, il est important que les entreprises comprennent ce que fait un CDO et en quoi il diffère d’un CTO. Le directeur numérique est le pont entre l’entreprise et la technologie. Il ou elle aide à s’assurer que tous les aspects de l’entreprise sont axés sur le numérique. Il s’agit notamment d’aider à déterminer comment la technologie s’intégrera le mieux à la stratégie globale de l’entreprise. Le CDO doit également connaître toutes les formes de technologie, y compris les technologies émergentes. Il ou elle doit être en mesure de recueillir des données sur les clients et les prospects de l’entreprise pour prendre des décisions éclairées sur les campagnes de marketing.

Le Chief Digital Officer doit également être capable de traduire les besoins de l’entreprise en solutions technologiques afin que chacun dans l’entreprise sache quoi faire. Il ou elle doit être capable de communiquer facilement avec tous les niveaux du personnel afin qu’ils comprennent tous leurs rôles et responsabilités. Dans l’ensemble, le directeur numérique contribue à créer une culture d’entreprise innovante axée sur la technologie. Le rôle d’un directeur numérique est de plus en plus important à mesure que les entreprises collectent davantage de données sur leurs clients et prospects. Ces données peuvent être utilisées pour des campagnes marketing, c’est pourquoi cette personne doit également connaître les mesures marketing. Le candidat idéal pour ce poste a de l’expérience à la fois dans les affaires et dans la technologie. Idéalement, il ou elle a travaillé dans une variété d’emplois différents avant d’être embauché en tant que directeur numérique. La personne doit également avoir une connaissance approfondie des outils de marketing et d’analyse en ligne afin de pouvoir créer des campagnes efficaces. Le directeur numérique doit travailler en étroite collaboration avec le personnel marketing afin qu’il puisse présenter ses conclusions à la direction pour approbation.
Le poste de directeur numérique est celui qui peut améliorer considérablement la technologie et la productivité d’une organisation. Cela améliore l’efficacité et la rentabilité de l’entreprise, ce qui rend le rôle très précieux. Cependant, le poste peut également être déroutant et difficile, et certains pensent que ce n’est pas nécessaire.

La technologie prend de plus en plus d’importance dans les entreprises et les organisations. Par conséquent, l’ajout d’un directeur numérique spécialisé dans la technologie est un ajout précieux à toute organisation. Le directeur numérique est une ressource précieuse en raison de son expérience avec la technologie. La technologie évolue constamment, ce qui signifie que le Chief Digital Officer doit évoluer avec elle. La technologie n’est pas toujours le moyen le plus efficace de faire les choses, mais il possède les connaissances nécessaires pour prendre des décisions éclairées sur l’utilisation de la technologie dans son organisation. Il possède également une expérience avec différentes technologies, ce qui lui permet de fournir de précieuses suggestions à ses employeurs.

Un directeur numérique qui se tient au courant de la technologie permet à ses employeurs de garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Le directeur numérique peut promouvoir la créativité et l’innovation dans une organisation en apportant de nouvelles idées sur la table. Il peut s’assurer que tous les employés utilisent les approches technologiques les plus récentes pour résoudre les problèmes et créer de nouveaux produits pour leurs clients. Il peut également guider son organisation dans la modification des processus et pratiques actuels afin qu’ils soient plus efficaces et efficients à l’avenir. L’innovation est au cœur de toute entreprise prospère. avoir un leader qui en fait la promotion garantit que tout le monde reste frais et créatif.
La première chose qu’un Chief Digital Officer doit faire est de comprendre les besoins des clients. Les clients sont la pierre angulaire de toute entreprise; par conséquent, les entreprises doivent écouter leurs clients. Cela peut se faire par le biais d’enquêtes auprès des clients et de groupes de discussion. Les entreprises doivent également tenir compte de ce que font leurs concurrents pour répondre aux demandes des clients. Cela les aidera à rester pertinents dans leur secteur et à satisfaire leurs clients. Les entreprises doivent également tenir compte de ce que les employés attendent de leur environnement de travail. Répondre à ces besoins aidera à son tour les entreprises à attirer et à conserver des employés et des clients précieux. Le directeur du numérique doit également comprendre les besoins des employés. Il devrait rencontrer les employés et écouter leurs préoccupations. Il peut également parler avec les représentants syndicaux pour discuter des problèmes des employés.

De plus, il doit parler avec la direction et lui faire savoir ce que les employés pensent des décisions politiques de l’entreprise. Le Chief Digital Officer doit également représenter à la fois les clients et les employés lors des réunions avec la direction. Ce faisant, il peut s’assurer que les deux groupes sont pris en considération lors de la prise de décisions concernant la présence en ligne de l’entreprise. Certaines personnes pensent qu’un directeur numérique n’est pas nécessaire car un autre employé peut remplir ses fonctions à la place, par exemple, un directeur de plateformes numériques. Cette personne est généralement chargée de superviser tous les sites Web d’entreprise et les comptes de médias sociaux tels que Facebook, Twitter et Linkedin. Ils travaillent avec des spécialistes internes tels que des experts en référencement et du personnel des relations publiques pour s’assurer que tout le contenu de l’entreprise est pertinent, précis et à jour.