Romain Rissoan

logo

Consultant formateur digitalisation des entreprises

Consultant Formateur Indépendant en digitalisation des entreprises, j’interviens sur Lyon, Paris et Marseille comme Expert du digital. J’interviens pour des PME et des grands groupes. Mon discours et mes formations sont dédiées à des décideurs ou des managers en vue de réflexions sur les positions stratégiques digitales. J’interviens comme conférencier expert digitalisation des entreprises.

Mes contenus de Formateur digitalisation des entreprises

Digitalisation des entreprises en deux mots

Véritable puissance des grands groupes, le besoin des TPE, des usages d’internet, et plus précisément des smartphones, grandit chaque année et touche aussi bien les plus jeunes que les plus âgés. Acheter, travailler, gérer son quotidien, communiquer ou encore s’informer depuis son smartphone est devenu une commodité pour tous. Ce constat commun suggère que l’intégration de la digitalisation au sein de votre entreprise peut être essentielle dans votre stratégie. Ne pas tenir compte des évolutions du marché susceptibles d’affecter l’avenir de votre entreprise à long terme.
Aujourd’hui, c’est plus qu’une simple présence en ligne. Il s’agit avant tout de maintenir les opérations, d’améliorer la relation client et d’optimiser les processus : indispensables pour les petites structures.
La digitalisation de l’entreprise est un ensemble de processus qui visent à digitaliser une entreprise. Elle concerne tous les domaines d’activité. Que vous soyez une entreprise du BTP, une entreprise de services, une entreprise industrielle ou autre, la digitalisation doit aujourd’hui faire partie de votre stratégie de croissance. Explorons les avantages de sa mise en pratique, sa mise en œuvre, les facteurs à prendre en compte et les outils pour une mise en œuvre réussie.
L’outil le plus essentiel pour numériser une entreprise est un site Web. Vous aurez besoin d’un site internet très accessible, flexible, simple d’utilisation, au design attractif et surtout rendu web, c’est-à-dire bien référencé sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. En plus du web, il faut aussi penser au téléphone portable, un outil largement utilisé aujourd’hui pour surfer sur le web. Votre entreprise a le choix entre développer un site Web adapté aux mobiles ou créer une application mobile pour les utilisateurs mobiles ou même développer une application Web qui est la combinaison parfaite des deux.
Les logiciels d’entreprise sont également essentiels dans le paysage de numérisation d’une entreprise. Adapté aux besoins spécifiques des entreprises, ce logiciel est conçu pour faciliter le quotidien de vos collaborateurs. Alors que nous passons à la numérisation, nous ne pouvons ignorer l’importance des newsletters et des pages de destination, qui jouent un rôle essentiel dans la conversion des prospects. En bref, la digitalisation de l’entreprise est une étape essentielle pour mieux positionner votre entreprise dans ce monde hyper-connecté. En plus de moderniser et d’améliorer les capacités de votre entreprise, il ouvre de nouvelles opportunités qui stimulent sa croissance.

Contenu de formation Digitalisation des entreprises

Evolution des systèmes informatiques et des réseaux de télécommunications : historique et dates clés
Un acteur majeur du marché en ligne.
Le cas particulier de Google révolution numérique numérique
Du Web classique au Web 2.0 (Web et Blog)
L’émergence du Web 3.0 : le Web sémantique
La démocratisation du mobile.
Fonctionnalités actuelles : Géolocalisation, accéléromètre, paiements sans contact, etc.
Principaux acteurs du marché et différents systèmes d’exploitation : iOS, Android, Blackberry, Windows Phone…
Le concept de mobile first, responsive design et adaptive design
Développement sociologique : comportement numérique des générations X, Y et Z
Technologies sans contact : QR codes, RFID et NFC Impression 3D : vers la troisième révolution industrielle
La réalité augmentée : ses usages et ses bénéfices L’intelligence artificielle et ses perspectives
Cloud Computing : origines et défis
Big Data : tendances et usages professionnels.
Internet of Everything (IoE) : aperçu et tendances
Objets connectés : lunettes, montres, robots…
Esports et e-santé : le corps humain connecté
Smart Cities : leur raison d’être et les acteurs impliqués
L’apport du e-commerce dans le processus d’achat.
ROPO (recherche en ligne, achat hors ligne), SIBO (recherche en magasin, achat en ligne) et SOBI (recherche en ligne, achat en magasin) Acheteurs numériques et Uber numérique
Participer à l’économie et au crowdfunding Domotique et Maison Connectée
Contexte, enjeux et objectifs de la digitalisation des entreprises
Implications et bénéfices de la digitalisation pour les entreprises et leurs salariés
Gestion de la dématérialisation auprès des clients et des collaborateurs
Une expérience client riche, multicanale et cohérente
Il est de plus en plus important de recueillir les avis des clients et d’analyser leur comportement
L’impact de la digitalisation sur l’évolution des métiers et des fonctions d’une entreprise Le nouveau rôle du digital manager
Recrutement via les réseaux sociaux 2.0
La e-formation et ses déclinaisons : e-learning, serious games, cours virtuels…
Outils et Services aux Salariés : Dématérialisation, Services Electroniques, Réseaux Sociaux d’Entreprise
Nouveaux modes de travail : télétravail, bureaux dynamiques, espaces de travail collaboratifs
Améliorer les campagnes marketing : connaissance client, ciblage et suivi
Référence payante (SEM : Search Engine Marketing)
Citations naturelles (SEO : optimisation des moteurs de recherche)
Marketing viral et Buzz Marketing
Marketing mobile et marketing de proximité
Réputation électronique : définition, législation, réglementation et enjeux
Développement du e-commerce : omnicanal, cross-canal, cross-communauté
Changements dans la relation client
L’émergence du Social CRM : enjeux et marchés
Modèles Click to Call, Call Back et Click to Chat Concept SoLoMo (mobilité sociale native)
L’évolution du e-commerce et les nouveaux canaux de vente
Acteurs du e-commerce et attentes des consommateurs
Supermarchés : inventaire et perspectives
Digital Retail : Pilotage de la grande distribution, des sites e-commerce…
Modèles omnicanal, cross-canal (Web2Shop, Shop2Web), multi-canal et cross-unit
Agilité dans le SI : Flexibilité, Réutilisation et Mutualisation
Architecture SI cross-canal
Vue client à 360° 100% dématérialisé gestion des actifs numériques
Cloud Computing : Approches de prestation et de déploiement de services
Le BYOD (Bring Your Own Device) et son impact sur les entreprises

Ma FAQ de Formateur digitalisation des entreprises

L’étude de la Commission européenne sur la transformation numérique des entreprises dans l’UE utilise le « modèle de maturité numérique » pour évaluer et comparer la transformation numérique des entreprises. Ce modèle de maturité numérique comporte cinq dimensions :
– Stratégie et gouvernance ;
– Processus et activités ;
– Gestion des données et des informations ;
– L’engagement des clients

La meilleure façon de mesurer la numérisation est de mesurer les connaissances que les employés ont sur la technologie. Les entreprises doivent évaluer les compétences de leurs employés et les comparer aux compétences requises pour leurs fonctions. Les entreprises peuvent également mesurer cela en demandant aux employés quelles nouvelles technologies ils apprennent ou utilisent dans leur travail. Une entreprise avec une bonne numérisation aura des employés qui savent utiliser la technologie à leur plein potentiel. C’est un excellent point de départ pour mesurer la numérisation ! Une autre façon de mesurer la numérisation consiste à examiner la culture d’entreprise. Certaines entreprises utilisent des sondages auprès des employés pour déterminer le niveau de numérisation au sein de leur entreprise. C’est un bon moyen de mesurer la numérisation si vous interrogez les employés sur le niveau de technologie qu’ils utilisent dans leur travail et sur les technologies qu’ils aimeraient apprendre. Les entreprises doivent également évaluer leur culture est-ce que tout le monde dans l’entreprise sait comment trouver des informations en ligne ? Les employés de l’entreprise accordent-ils de l’importance à la technologie sur leur lieu de travail ? Ce sont tous de bons indicateurs de la digitalisation dans la culture d’une entreprise.

Une autre façon de mesurer la digitalisation est d’évaluer les opinions des employés sur les nouvelles technologies. Certaines entreprises utilisent des sondages sur la satisfaction des employés pour déterminer dans quelle mesure les employés sont satisfaits de leur environnement de travail, de leur rémunération et de leurs avantages sociaux. Les résultats de ces enquêtes peuvent être utilisés pour mesurer la numérisation car ils peuvent montrer quand les nouvelles technologies sont utilisées ou préférées par les employés. Si les employés sont satisfaits de leur façon de travailler, ils aimeront probablement utiliser les nouvelles technologies si elles deviennent disponibles. Cela montre également que les entreprises qui utilisent les nouvelles technologies auront une meilleure culture d’entreprise que celles qui ne les utilisent pas.
– La première étape consiste à comprendre quels sont les objectifs de l’entreprise en matière de numérisation et quels sont les moyens mis en place par l’entreprise pour atteindre ces objectifs.
– La deuxième étape consiste à déterminer l’état actuel de l’entreprise pour chacune des cinq dimensions de la maturité numérique.
– La troisième étape consiste à identifier les écarts entre l’état actuel de l’entreprise et son état souhaité.
– La quatrième étape consiste à élaborer un plan pour combler ces écarts.

L’un des avantages les plus notables de la numérisation est qu’elle rend les entreprises plus efficaces. À cette fin, les informations numérisées peuvent facilement être recherchées, traitées et partagées entre les employés. Il est ainsi beaucoup plus facile pour les entreprises de trouver rapidement des informations pertinentes et de prendre des décisions éclairées. De plus, les entreprises peuvent facilement partager ces informations avec d’autres entreprises et organisations sans avoir à faire appel à des tiers. Tout cela conduit à une efficacité accrue, ce qui peut avoir un impact positif sur les résultats d’une entreprise. La facilité avec laquelle les informations peuvent être trouvées en ligne rend également les entreprises plus efficaces en offrant un meilleur accès aux informations pertinentes. Par exemple, les employés d’une entreprise peuvent facilement accéder à leurs fichiers et effectuer des recherches lorsqu’ils effectuent des évaluations d’employés. Il leur est ainsi beaucoup plus facile de faire leur travail et d’aider leur entreprise à atteindre ses objectifs.

De plus, les entreprises peuvent également partager facilement ces informations avec leurs clients et d’autres entreprises afin qu’elles puissent mieux comprendre leurs besoins et leurs attentes. Il est facile de voir comment la numérisation a rendu les entreprises plus efficaces dans l’ensemble en leur permettant de trouver, de traiter et de partager plus d’informations rapidement et facilement. Il a également été avancé que la numérisation augmentait la sécurité en facilitant la détection et la prévenir la fraude. Par exemple, les banques utilisent diverses mesures de sécurité pour empêcher les fraudeurs de voler de l’argent sur leurs comptes. Cependant, ces mesures peuvent être contournées si les criminels ont accès à toutes les informations nécessaires via des enregistrements numériques. En outre, il est difficile de garantir la confidentialité dans un monde où toutes les données sont disponibles en ligne via des enregistrements numérisés. Ce problème devient encore plus effrayant si l’on considère que la plupart des employés ont accès à plus d’informations qu’ils ne devraient en avoir en tant qu’employés, ce qui signifie qu’il y aura toujours une possibilité d’utilisation abusive de ces informations.
– L’État peut créer un environnement favorable à la numérisation des entreprises par le biais de politiques et de réglementations.
– L’État peut également apporter son soutien aux entreprises sous la forme d’incitations financières, de formations et de programmes de sensibilisation.
– Enfin, l’État peut servir de modèle pour la numérisation des entreprises en numérisant ses propres opérations. Les gouvernements devraient jouer un rôle actif dans les efforts de numérisation des entreprises car ils peuvent aider les entreprises à identifier leurs besoins.

Par exemple, les gouvernements devraient surveiller les plans de numérisation des entreprises pour voir lesquels sont nécessaires. Ils devraient ensuite aider ces entreprises en créant un cadre pour la numérisation. Les gouvernements pourraient également accorder des subventions pour aider les entreprises dans leurs efforts de numérisation. De plus, les gouvernements devraient garder un œil sur la numérisation afin de pouvoir informer les entreprises si elles doivent mettre à jour leurs plans. Cela aidera les entreprises à planifier et à budgétiser leurs dépenses afin qu’elles puissent respecter leurs limites financières. Les gouvernements devraient également aider les entreprises dans leurs efforts de numérisation en leur fournissant des financements et des ressources. La plupart des entreprises ont besoin de capitaux supplémentaires pour développer leurs activités et devenir plus compétitives. De plus, ce capital serait beaucoup plus facile à obtenir si le gouvernement le fournissait. Les gouvernements devraient également s’assurer que les entreprises disposent des ressources dont elles ont besoin pour réussir, car bon nombre d’entre elles seront de petites entreprises qui n’ont pas beaucoup d’argent au départ. Les gouvernements doivent s’assurer que ces petites entreprises reçoivent toute l’aide dont elles ont besoin pour réussir.