Romain Rissoan

logo

Consultant formateur Management 2.0

Mes contenus de Formateur Management 2.0

Management 2.0 en deux mots

Le management 2.0 est apparu au début des années 2000. Il remplace le management traditionnel qui se focalisait sur des points clé tels que :
  • fixer des objectifs à atteindre ;
  • contrôler le travail et les résultats obtenus ;
  • vérifier l’atteinte des objectifs.
    Alors, oui, le taylorisme est largement dépassé, et il est désormais important de prendre en compte la dimension humaine des collaborateurs. Au-delà du souci des objectifs, il faut se demander comment ils vont, comprendre leurs besoins et assurer la cohésion au sein des équipes. L’objectif du manager 2.0 est de rendre ses employés heureux afin qu’ils gagnent en productivité et en créativité.
    Dans une société ultra connectée où le partage de l’information se fait majoritairement à distance, les dirigeants doivent repenser leurs méthodes de management pour favoriser un travail collaboratif, avec des outils plus conviviaux.
  • La pandémie a montré l’importance de s’adapter à un environnement fluctuant et de fonctionner de façon plus transversale pour satisfaire toutes les parties prenantes. Les défis sont devenus nombreux dans un contexte où il faut conjuguer immédiateté, réactivité et qualité. Le management 2.0 représente alors cette nouvelle approche qui fait de la satisfaction du client la référence ultime et du capital humain le levier de la performance économique.
    Il faut désormais prendre en compte les outils du web, les attentes des générations Y et Z et le nouveau modèle du management à distance.
    Le rôle du manager est fondamental, et d’autant plus en cette période de travail à distance. Sans lui, la cohésion d’équipe ne peut se faire. Alors être un manager 2.0, c’est accepter les défis de son époque, utiliser tous les moyens à disposition pour motiver son équipe tout en plaçant l’humain au centre de sa réflexion. Le manager 2.0 est celui qui pense à ses collaborateurs et qui sait les accompagner avec bienveillance. On parle dès lors de management bienveillant, une attitude humaine et proche des collaborateurs. D’ailleurs, le bien-être au travail fait partie des 4 grandes tendances RH de 2021. La thématique de la Qualité de Vie au Travail appartient aux pratiques managériales en nette progression. Le bien-être des collaborateurs passe aujourd’hui par plus d’accompagnement et moins de contrôle.
    Le management 1.0 hérité du xixe siècle fait classiquement face à trois dilemmes : l’organisation ou le marché, l’exploration ou l’exploitation, l’autonomie ou la coordination. Dans le management 2.0, la dilution des contours de l’entreprise, l’innovation ouverte, la coconception de l’offre, l’agrégation d’acteurs autonomes créent une approche nouvelle de ces questions. Des tâches du management glissent vers la communauté, non sans impact sur les missions des managers. L’entreprise elle-même est remise en question par des formes d’organisation ne reposant plus sur la relation salariale.

    Contenu de formation Management 2.0

    Mettez-vous d’accord sur les questions clés de la gestion aujourd’hui, sur la base du partage d’expérience et de la représentation de toutes les parties
    Mieux se connaître, mieux se comprendre et mieux communiquer grâce à la communication process
    Comprendre les différences de comportement en situation de stress et adapter votre soutien en fonction des traits de personnalité
    Développer sa confiance en soi et apprendre à communiquer de manière non violente pour communiquer plus efficacement
    Savoir fixer des objectifs précis pour votre équipe
    Savoir prioriser les projets et différencier urgence et importance
    Développer votre capacité à fournir des commentaires constructifs pour aider vos employés à grandir
    Diagnostiquer le bien-être collectif de son équipe et de son travail avec l’outil SLAC (Sens-lien-activité-confort) et élaborer un plan d’action adapté aux besoins qui en découlent
    Apprenez à gérer des équipes hybrides (à distance et en personne) avec Hybrid Management Compass
    Cartographiez votre espace de discussion (espace de communication) et formalisez les rituels de communication
    Savoir animer des réunions qui favorisent l’engagement et l’engagement
    Apprendre à utiliser une approche d’intelligence collective pour la co-construction
    Les rôles du manager
    Les impacts du numérique sur le manager
    Davantage de collaboratif ; pour quoi faire et pour faire quoi ?
    Les impacts du numérique sur les collaborateurs
    Les enjeux et les contraintes du management 2.0
    Les compétences du manager 2.0

    Ma FAQ de Formateur Management 2.0

    Il n’y a pas nécessairement une seule bonne façon de gérer une équipe, mais certains styles ont tendance à être plus efficaces que d’autres. Voici quelques styles de gestion courants : Autoritaire : Ce style de gestion est souvent considéré comme l’approche traditionnelle. Le manager est responsable et prend toutes les décisions. Les employés sont censés suivre les ordres et respecter des règles et règlements stricts. Ce style peut s’avérer efficace dans certaines situations, mais il peut également entraîner du ressentiment et une baisse du moral des employés. Démocratique : Ce style de gestion permet aux employés de participer davantage aux décisions et favorise une communication plus ouverte. Le gestionnaire a toujours le dernier mot, mais les employés sont encouragés à partager leurs idées et leurs opinions L’empathie est l’une des façons de diriger efficacement. La capacité de se mettre à la place d’une autre personne est l’une des compétences de leadership les plus importantes. Être capable de comprendre les émotions et les motivations des autres facilite la résolution des problèmes avec eux.

    Cela vous aide également à comprendre la culture actuelle du lieu de travail et à ajuster votre approche en conséquence. Lorsque vous faites preuve d’empathie, assurez-vous d’abord d’aborder l’aspect émotionnel de toute situation avant d’aborder l’aspect logique ou situationnel. De cette façon, vous pouvez aider les membres de votre équipe à se sentir compris et à mieux diriger. Une autre façon de diriger efficacement consiste à organiser régulièrement le personnel et à s’assurer que les membres savent ce qu’on attend d’eux. Cela peut être fait en définissant des attentes claires et en fournissant des commentaires sur une base régulière. Fournir des commentaires réguliers aide les membres à rester motivés et conscients de leurs progrès. Cela crée également une culture où les membres se sentent confiants dans leurs compétences et soutenus dans leur croissance. Les commentaires doivent toujours être positifs, mais ils doivent également être honnêtes afin que les membres sachent où ils en sont. Si vous êtes ouvert sur les problèmes de votre organisation afin que des changements puissent être apportés, tout le monde bénéficie de cette approche. Une bonne communication est essentielle dans la gestion. Une communication efficace montre que vous êtes un bon leader car elle vous permet de résoudre les problèmes rapidement et efficacement. Lorsque vous communiquez avec le personnel, assurez-vous d’écouter ce qu’ils ont à dire avant de prendre vos propres décisions ou suggestions. Cela montrera que vous respectez et appréciez leur contribution autant que la vôtre lorsque vous créez une solution pour eux. Ce faisant, vous créez un environnement sûr pour que les employés s’expriment sans crainte de représailles de leur chef.
    La plupart des styles de management peuvent bénéficier des techniques de management visuel. Il s’agit d’utiliser des éléments visuels pour faciliter la communication des informations et des objectifs, le suivi des progrès, etc. Voici quelques façons d’utiliser le management visuel sur votre lieu de travail : Créer un système de fixation d’objectifs basé sur le visuel Utiliser des tableaux et des graphiques pour suivre la progression vers les objectifs Afficher les valeurs de l’entreprise L’un des avantages de la gestion visuelle est qu’elle offre une vue claire de l’ensemble du lieu de travail en un coup d’œil. Cela permet d’identifier instantanément les problèmes et d’effectuer les ajustements nécessaires. Cela fait de la gestion visuelle un outil efficace pour identifier rapidement les problèmes sur le lieu de travail. Il est également utile pour identifier rapidement les domaines où davantage de ressources sont nécessaires. Lors de l’utilisation de la gestion visuelle, les travailleurs peuvent immédiatement identifier les domaines à améliorer et commencer à prendre des mesures vers le succès.

    Un autre avantage de la gestion visuelle est qu’il est facile de voir les problèmes d’un simple coup d’œil lors de l’utilisation de cette méthode. Cela en fait un outil efficace pour identifier rapidement les problèmes sur le lieu de travail. En outre, il est également utile d’identifier les tendances sur le lieu de travail et de déterminer la meilleure façon d’allouer les ressources. Grâce à des affichages visuels, les responsables peuvent facilement identifier et résoudre les problèmes spécifiques à leur lieu de travail. Cela permet aux travailleurs d’identifier immédiatement les problèmes et de les résoudre avant qu’ils ne deviennent de graves problèmes. De plus, l’organisation visuelle des tâches de travail favorise le sens des responsabilités des travailleurs. Ils sont conscients des tâches qu’ils doivent accomplir et sont motivés à faire leur part. De plus, l’utilisation d’affichages visuels aide les travailleurs à rester organisés et concentrés sur leurs tâches. Lors de l’utilisation d’affichages visuels, les travailleurs peuvent garder un œil sur leurs affectations en cours et facilement référencer les anciennes en cas de besoin. Grâce à cela, ils peuvent facilement maintenir leur niveau de productivité actuel tout en effectuant plus de tâches que d’habitude. De plus, cette méthode permet de maintenir un environnement de travail positif en encourageant l’esprit d’équipe et des relations positives entre les travailleurs.
    Le but ultime du management est d’atteindre les objectifs de l’organisation. Mais il y a beaucoup d’autres raisons pour lesquelles la gestion est importante, telles que : La gestion fournit une structure et un ordre. La gestion permet de s’assurer que les ressources sont utilisées efficacement. La gestion permet de s’assurer que le travail est effectué en temps voulu et de manière efficace. La gestion peut contribuer à améliorer le moral des employés. La gestion est un rôle nécessaire dans toute entreprise car elle assure le bon fonctionnement de cette entreprise. Sans gestion, une entreprise souffrirait de conflits, d’une mauvaise communication et d’un manque de direction. Ces problèmes entraîneraient une baisse de la productivité et de la rentabilité.

    De plus, sans la direction, les employés ne sauraient pas quelles tâches effectuer ni où trouver des informations. Un conflit surviendrait lorsque les employés ne pourraient pas parvenir à une compréhension commune en raison de besoins et d’opinions contradictoires. En l’absence d’une force unificatrice comme la direction, l’entreprise se désintégrerait rapidement dans le chaos. Les postes de direction offrent la stabilité et la direction dont une organisation a besoin. Si une entreprise n’a pas de force de leadership, elle gravitera naturellement vers quelqu’un qui a cette force. Par exemple, s’il n’y a pas de gestionnaires dans une entreprise, les employés choisiront probablement eux-mêmes leurs dirigeants.

    Cependant, si les managers n’existent pas dans une entreprise, les employés choisiront eux-mêmes leurs dirigeants. Dans les deux cas, l’entreprise sélectionnera naturellement un leader – quelqu’un qui représente les valeurs et la culture de l’entreprise – sans le choisir au préalable par des élections ou un vote. De plus, sans la direction qui dirige les efforts des employés, ceux-ci gaspilleraient probablement leur énergie sur des projets sans importance ou perdraient du temps sur des tâches redondantes. En bref, les postes de direction offrent la stabilité nécessaire dont toute entreprise a besoin pour prospérer.
    Il existe de nombreuses façons d’apprendre le management. Vous pouvez suivre des cours, lire des livres ou des articles, ou recevoir une formation en cours d’emploi. De nombreux collèges et universités proposent des diplômes en gestion. Et il existe de nombreuses organisations professionnelles qui offrent des ressources en gestion et des possibilités de réseautage. Une bonne façon d’apprendre la gestion est de travailler sous la direction d’un excellent gestionnaire. Travailler sous la direction d’un excellent gestionnaire vous donnera l’occasion d’acquérir des compétences en gestion. Vous aurez également l’occasion de voir comment ils dirigent leur équipe. Travailler sous la direction d’un excellent gestionnaire vous exposera également à différents styles de gestion, ce qui vous aidera à apprendre différentes approches. De plus, travailler sous la direction d’un excellent gestionnaire offre des opportunités de mentorat qui ne seraient pas disponibles autrement. C’est pourquoi de nombreuses personnes recherchent des opportunités de travailler sous de grands managers afin d’améliorer leurs compétences en gestion.

    Une autre façon de perfectionner les compétences en gestion consiste à observer de première main le leadership de quelqu’un d’autre. Observer le leadership des autres est un excellent moyen d’apprendre de nouvelles idées. Vous pouvez observer le leadership des autres en personne ou sous forme de vidéo. Les formulaires vidéo, tels que les reportages ou les films, sont plus faciles que l’observation en direct car vous n’avez pas à interagir avec les dirigeants. Vous pouvez également le faire à distance tout en apprenant de nouvelles idées et stratégies. L’important est que vous preniez le temps d’observer les compétences en leadership des autres afin de pouvoir appliquer ce que vous avez appris. Cela vous aidera à devenir un meilleur leader dans l’ensemble, car vous aurez une idée de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas lorsque vous dirigez d’autres personnes.
    Cependant, les entreprises deviennent plus grandes lorsqu’elles doivent gérer plus de ressources et d’employés. Dans ce cas, il est nécessaire d’utiliser un modèle plus décentralisé afin que les employés aient plus de contrôle sur leurs domaines de responsabilité. Les managers doivent déléguer leurs tâches afin qu’ils puissent se concentrer sur les choses pour lesquelles ils sont bons. Chaque employé est alors responsable de connaître son domaine de responsabilité et de prendre des décisions en fonction de ces informations. Cela permet à chaque employé de se spécialiser et de faire un meilleur travail que s’il devait se soucier de trop de choses à la fois. Cela signifie également que les problèmes peuvent être résolus plus rapidement puisque les employés sont plus proches de l’action que leurs managers.

    Il y a cependant quelques inconvénients à utiliser ce modèle. Un problème avec ce modèle est que les employés peuvent devenir insensibles s’ils n’ont pas l’impression d’être écoutés. Dans certains cas, ce problème s’aggravera si l’employé se sent ignoré ou manqué de respect par les supérieurs. Si cela se produit, il peut être nécessaire de résoudre les problèmes en interne au lieu d’attendre une solution de quelqu’un au-dessus d’eux dans la chaîne de commandement. Un autre problème avec ce modèle est qu’il peut être difficile d’identifier les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent, car les employés peuvent ne pas signaler les problèmes s’ils n’ont pas envie de les résoudre immédiatement. Un autre problème avec ce modèle est qu’il peut conduire à la corruption si les employés profiter de leur pouvoir pour améliorer leur propre situation ou celle de leurs amis ou des membres de leur famille. Dans certains cas, cette corruption peut ne pas être perceptible, mais elle peut devenir évidente lorsqu’il y a des problèmes au sein de l’entreprise ou lorsque des personnes partent pour d’autres opportunités ailleurs. Un modèle démocratique a plus de succès puisque chaque membre du personnel peut faire entendre sa voix dans des organisations démocratiques comme la Comuna de Barcelone en Espagne ou les États-Unis d’Amérique.
    Faire en sorte que chacun se sente comme faisant partie de l’équipe augmente la productivité et la satisfaction au travail. Le moral est constamment bas lorsque les travailleurs ont l’impression de ne pas être entendus ou de ne pas être respectés en tant qu’employé ou membre de l’équipe. Une façon d’aider le moral est de faire des éloges lorsque cela est nécessaire et de résoudre les problèmes immédiatement. Le renforcement positif aide à motiver les employés, tandis que la résolution immédiate des problèmes aide tout le monde à rester concentré et productif. Tout le monde veut travailler dans un environnement où il se sent valorisé et respecté, donc faire en sorte que cela se produise contribue à augmenter le bonheur des employés et la performance globale au bureau.

    Tous les managers n’ont pas de bonnes compétences en communication ou la capacité d’écouter les préoccupations de leurs employés. Parfois, il n’est pas possible de rencontrer chaque employé en temps opportun ou de résoudre tous les problèmes immédiatement. Il peut y avoir trop de travail même pour vos meilleurs employés si vous dirigez plusieurs entreprises à partir de votre espace de bureau, surtout s’il s’agit de petites entreprises avec des ressources ou des membres du personnel limités. C’est peut-être la raison pour laquelle certaines entreprises sous-traitent certains emplois ou tâches à d’autres entreprises qui peuvent les accomplir plus efficacement ou plus rapidement que vous ne pouvez le faire vous-même sans embaucher d’employés ou de consultants supplémentaires. Certains employés peuvent ne pas être prêts ou disposés à intervenir et diriger quand on en a l’occasion. Ils peuvent vouloir rester là où ils se sentent à l’aise au lieu d’évoluer comme prévu lorsqu’il y a des postes vacants dans leur domaine d’expertise ou leur niveau d’expertise. Malheureusement, il y a des gens qui n’aiment tout simplement pas le changement, même si cela signifie plus d’argent ou plus de prestige pour eux personnellement. Certaines personnes préfèrent simplement des vies ennuyeuses et prévisibles avec peu de place pour la croissance ou le changement, même si cela signifie qu’elles ratent des opportunités qu’elles auraient autrement eues si elles étaient plus flexibles ou disposées à apprendre de nouvelles choses ou à diriger les autres.
    Premièrement, un système démocratique encourage la génération d’idées créatives car les employés n’ont pas peur de s’exprimer et de partager leurs idées. Ceci est bénéfique car cela conduit à une production plus efficace et à des produits de meilleure qualité. De plus, cela facilite également l’introduction de nouvelles idées sur le lieu de travail. Il est facile pour les employés de partager leurs idées dans un environnement démocratique car ils se sentent en sécurité sans crainte de représailles de la part de leurs supérieurs. Cela inspire l’innovation et conduit à une meilleure productivité.

    Un autre avantage d’un système démocratique est qu’il permet à toutes les opinions d’être entendues et respectées. Cela crée une culture de respect où chacun se sent le bienvenu pour partager ses idées. Cela crée également une atmosphère où chacun est à l’abri de la peur des représailles de ses supérieurs. Chacun est libre d’exprimer ses préoccupations et ses idées sans crainte de représailles de la part de ses supérieurs. Dans un système démocratique, il y a la liberté d’expression et les employés peuvent partager leurs idées en toute sécurité avec d’autres employés. Cela conduit à une plus grande créativité et efficacité sur le lieu de travail. Un système démocratique minimise également l’inconduite parce que les travailleurs sont plus susceptibles d’exprimer leurs préoccupations lorsqu’ils se sentent écoutés et respectés par leurs supérieurs. Ils sont également moins susceptibles de commettre des actes répréhensibles lorsqu’ils se sentent suffisamment en sécurité pour le faire sans crainte de représailles de la part de leurs supérieurs. Un respect et une écoute accrus par le dialogue créent une atmosphère où l’inconduite est peu susceptible de se produire dans un système démocratique.