Romain Rissoan

logo

Consultant formateur Management

Mes contenus de Formateur Management

Management en deux mots

Si la gestion et le management ont des objectifs assez similaires, à savoir la performance de l’entreprise, il n’en demeure pas moins que des différences subsistes dans les méthodes mises en place pour les atteindre. Le management s’intéresse principalement aux équipes et aux actions qu’elles vont mettre en place. L’humain est au cœur des préoccupations pour le manager en charge de mener les salariés vers les objectifs définis en amont.
La gestion, quant à elle, est en quête de la meilleure combinaison entre intérêt financier et atteinte d’objectifs. Les chiffres occupent donc une grande partie des préoccupations du gestionnaire. Management et gestion sont des approches en réalité complémentaires. Toutes deux étant indispensables au succès de l’entreprise.
Le leadership est une compétence comportementale, autrement appelé savoir-être ou soft skills, qui s’acquière difficilement sur les bancs de l’école. Qu’il soit inné, ou issu de l’expérience professionnelle, il peut être défini comme une sorte d’autorité naturelle dégagée par celui qui le possède (le leader). À l’inverse, le management est une compétence technique, aussi appelé savoir-faire, qui consiste à encadrer une équipe et à prendre des décisions stratégiques. C’est le statut de manager qui assoit l’autorité. Si le leadership se caractérise par le charisme, le management s’impose par la fonction.
Un bon manager est celui qui a connaissance et qui sait faire usage des différentes fonctions du management. Ce dernier définit ses prérogatives que ce soit pour la gestion des ressources humaines ou celle des ressources matérielles. Voici les fonctions principales du management qui incombe au responsable de ce poste.
Le pilotage de l’organisation
Le pilotage de l’organisation du travail est la première mission qui incombe à tout manager. En effet, ce dernier doit non seulement définir les objectifs de l’entreprise, mais aussi établir une stratégie pour leur réalisation. Les différents objectifs doivent être fixés sur le court, le moyen et le long terme. De même, il doit dissocier les objectifs collectifs de ceux individuels tout en insistant sur le but à atteindre. Parallèlement, le manager est tenu de veiller à la réalisation de tous les objectifs préalablement fixés. Si besoin se fait, il mettra en place des actions correctrices pour améliorer les résultats.
Le libre accès à l’information
La communication est un levier important au sein de toute entité qui se veut prospère. Il est question d’informer les collaborateurs sur la culture de l’entreprise, les objectifs à atteindre, mais aussi l’évolution du marché. Qu’elle soit horizontale ou verticale, ascendante ou descendante, la transmission de l’information doit être privilégiée.
La mobilisation des ressources humaines
Encore appelée l’animation, cette fonction permet de réunir tous les acteurs de l’entreprise autour d’un même et seul objectif. Si possible, il est recommandé de mettre en place des formations, des systèmes d’évaluation et des programmes de motivation. Par exemple, vous pouvez mettre en place une élection pour l’employé du mois, afin de stimuler vos équipes.
La mobilisation des ressources humaines fait également appel au développement des compétences et l’évolution de carrière.
La prise de décision
Si le manager est appelé à diriger, alors il ne peut se passer de la fonction de prise de décisions. Ces dernières doivent être favorables à la réalisation des objectifs de l’entreprise ainsi qu’à sa pérennité

Contenu de formation Management

Autodiagnostic de quatre styles de management : Indicatif, Explicatif, Délégant, Participant.
Découvrez son rôle, sa mission et ses objectifs.
Adaptez votre style de gestion à la situation.
Gérer les mappages.
Gérer avec compétence
Considérez les relations de pouvoir.
Positionnez-vous clairement dans la hiérarchie de l’entreprise.
Identifiez vos domaines de pouvoir.
Créer et appliquer des règles de fonctionnement.
Apporter les ajustements appropriés aux réglementations existantes.
Évaluer les arrangements possibles.
Développer un système d’identification.
Prenez l’habitude d’exprimer votre satisfaction avec des mots.
Critiquez en distinguant entre « être » et « faire ».
Osez déléguer : responsabilisez et assumez la responsabilité des tâches.
Sélectionnez les tâches déléguées en fonction des besoins pertinents des employés et de l’entreprise.
Élaborer des politiques d’autorisation.
Donnez des instructions claires.
Définissez des objectifs d’autorisation.
Mettre en place des inspections périodiques. Limitez les distractions, mais… Élaborez un emploi du temps adapté à votre équipe.
Maîtriser les différentes étapes d’un entretien d’évaluation.
Définir des objectifs.
Établissez un emploi du temps motivant.
Évaluer les résultats individuels par rapport à des critères objectifs.
Entretien annuel d’évaluation.
Besoins de formation.
Agir en toute confiance.
Remplacez la fuite, l’agressivité et la manipulation par la confiance.
L’astuce pour les requêtes sensibles.
Décorez calmement.
Cherchez la vérité à partir des faits.
Présentez les conséquences positives et négatives.
Apprenez à dire non sans provoquer de tension.
Explication déraisonnable.
Sachez quand proposer des alternatives.
Utilisez les règles de communication de base.
Tenez-vous en à vous-même : ancrez vos mots et engagez votre public.
Maîtriser le Langage Corporel : Gestes, Postures.
Organisez vos pensées dans un plan.
Trouvez des arguments convaincants lors de la réunion.
Évaluer la situation : écoute active et reformulation.
Apprenez à remettre en question des problèmes spécifiques. Questions ouvertes et fermées.
Négocier un accord gagnant-gagnant. Rappel de la posture de vie.
Se tromper, ne pas se décourager.
Privilégiez le consensus au compromis. Participer à la recherche de solutions. Appliquez les règles de base pour un feedback efficace.
Définir les rôles des facilitateurs : producteur, facilitateur, régulateur.
Découvrez comment fonctionnent les groupes.
Dérive d’écrêtage.
Adoptez de nouvelles idées, mais mettez-les en perspective.
Préparez-vous pour la réunion : planifiez, clarifiez les objectifs, les ordres du jour et les priorités.
Animer des réunions et gérer le temps.

Ma FAQ de Formateur Management

Il existe de nombreux types de gestion, mais les plus courants sont les suivants :
-La gestion de projet
-La gestion de produit
-La gestion de programme
-La gestion des opérations
-Gestion de la chaîne d’approvisionnement
-Gestion du marketing
-Gestion financière
-Gestion des ressources humaines
-Gestion des technologies de l’information

La gestion est nécessaire pour toute entreprise, mais certaines personnes pensent que ce n’est pas nécessaire du tout. Ils croient qu’un bon gestionnaire sait quel est le meilleur travail de chacun et les affecte à ce travail. La gestion est également nécessaire pour s’assurer que les employés sont pris en charge et disposent de tout ce dont ils ont besoin pour faire leur travail. D’autre part, certaines personnes pensent que la gestion est inutile et ne cause que des problèmes. Ils pensent qu’un bon manager motive les employés, crée une équipe efficace et prend soin de ses employés.

Un bon manager est quelqu’un qui motive les employés. Pour ce faire, la direction s’assure que chacun a suffisamment de travail à faire et qu’il y a une bonne quantité de salaire et d’opportunités d’avancement. La direction doit également être un exemple pour le reste de l’entreprise afin que tous les autres suivent leur exemple. Un bon gestionnaire s’assure également que chacun a la possibilité d’occuper des emplois plus qualifiés afin de pouvoir grandir et devenir meilleur dans son travail. Ce type de gestion est essentiel au bon fonctionnement de toute entreprise.
Il existe de nombreuses raisons de faire de la gestion, mais les plus courantes sont les suivantes :
-Pour améliorer l’efficacité
-Réduire les coûts
-Améliorer la qualité
-Augmenter les ventes
-Améliorer la satisfaction des clients
-Augmenter la valeur pour les actionnaires

La gestion est la source de nombreuses idées créatives. La direction est chargée de décider des politiques, des buts et des objectifs de l’entreprise. Cela aide à définir la direction et les plans de l’entreprise. Cela aide également à définir ce qui est bon pour les affaires et ce qui ne l’est pas. En pensant de manière créative, la direction peut identifier de nouvelles tendances et de nouveaux problèmes dans son industrie que d’autres n’ont pas rencontrés. Cela les rend très précieux pour leur entreprise, car ils résolvent souvent des problèmes que d’autres n’ont pas pris en compte.

Les bons leaders améliorent la productivité et le moral des travailleurs. L’un des rôles les plus importants de la direction est de montrer l’exemple. Les bons leaders sont toujours positifs et heureux au travail, ce qui inspire leur équipe à être la même. Ils donnent également le bon exemple en faisant bien leur travail et en étant respectueux envers les autres employés. Cela montre à leur équipe qu’être productif ne se limite pas à faire son travail ; il s’agit d’être respectueux envers vos collègues et de les mettre en premier. Lorsque les travailleurs voient que leurs dirigeants sont heureux et positifs, ils seront naturellement les mêmes eux-mêmes. Cela conduit à une équipe heureuse et productive, ce qui est excellent pour le moral au sein de l’entreprise.

Un leader peut déléguer des tâches efficacement, en tirant le meilleur parti des forces de chaque membre de l’équipe. Un grand leader sait comment tirer le meilleur parti de chaque membre de l’équipe. Ils savent également quand déléguer certaines tâches afin que les autres membres de l’équipe puissent mieux faire leur travail. Cela utilise efficacement les forces des membres de leur équipe tout en minimisant les faiblesses potentielles. Il est également important que les dirigeants soient justes dans la façon dont ils répartissent les tâches afin que chacun ait une chance de briller de temps en temps.
Les principales fonctions du management sont :
-La planification : Décider de ce qui doit être fait et de la manière dont cela sera fait
-Organiser : Mettre le plan en action en assignant des tâches et des ressources
-Diriger : Motiver et guider les employés pour atteindre les objectifs
-Contrôler : Suivre les progrès et prendre des mesures correctives si nécessaire. Il existe de nombreuses autres fonctions de gestion, mais celles-ci sont les plus importantes.
La gestion est la pratique consistant à diriger et à organiser des personnes et des ressources pour atteindre un objectif. Les gestionnaires sont responsables du bon fonctionnement d’une organisation et de l’atteinte de ses objectifs. Certaines personnes considèrent la gestion comme une forme de leadership, tandis que d’autres la voient comme une profession à part entière. Indépendamment de la façon dont les autres le voient, la gestion est vitale pour toute organisation.

Les gestionnaires ont le pouvoir de créer un environnement de travail sain pour les employés. Cela inclut la création d’un lieu de travail sûr, sain et productif pour tous. Cela implique également la mise en place de systèmes pour aider les employés à atteindre leurs objectifs. Soulever les problèmes avec les managers peut aider les employés à faire entendre leur voix au bureau. Cela conduit à une meilleure compréhension de la façon de répondre aux besoins de chacun dans ce lieu de travail. Tout le monde profite d’avoir un bon manager qui peut créer un environnement propice à leur épanouissement.

Les managers sont des résolveurs de problèmes qui trouvent des solutions créatives aux obstacles rencontrés par les employés. Ce sont eux qui proposent des idées pour améliorer les choses autour d’eux, comme de nouveaux procédés ou technologies. Ils utilisent également leurs connaissances et leur expérience pour résoudre des problèmes et prendre des décisions. Les managers sont essentiels pour créer une atmosphère positive pour tout le monde sur leur lieu de travail. S’ils n’interviennent pas, personne d’autre ne le fera non plus.
La gestion visuelle est une pratique de gestion qui utilise des visuels pour communiquer des idées et des objectifs au sein d’une organisation. La gestion visuelle aide à créer une compréhension claire des processus et des problèmes actuels afin que les employés puissent facilement identifier les domaines à améliorer. Le management visuel aide également à créer un plan d’action pour le changement afin que les changements soient mis en œuvre plus rapidement et plus efficacement. La gestion visuelle est souvent utilisée en conjonction avec d’autres formes de documentation et de rétroaction.
La gestion visuelle est particulièrement utile pour mettre en évidence les domaines à améliorer dans un processus. Cela permet aux employés d’identifier facilement les domaines où ils peuvent faire la différence. Les employés savent alors où concentrer leurs efforts et quelles actions entreprendre. Voir clairement aide les employés à faire leur travail plus efficacement.
La gestion visuelle est également utile pour identifier les problèmes au sein d’une organisation. Cela permet aux employés d’identifier facilement les domaines dans lesquels ils peuvent améliorer les processus ou les procédures. Les employés savent alors où concentrer leurs efforts pour que les problèmes soient résolus plus rapidement. Voir clairement aide les employés à mieux faire leur travail pour que tout le monde en profite.

La gestion visuelle est également utile pour créer un plan d’action pour le changement afin que les changements soient mis en œuvre plus rapidement et plus efficacement. Les employés peuvent facilement créer un plan lorsqu’ils ont une compréhension claire de l’état actuel du processus ou du problème qu’ils traitent. La création de visuels aide également à identifier les opportunités qui peuvent ne pas être traitées avec la documentation traditionnelle en raison de l’absence de sensibilisation ou de connaissances des employés.
Les apprenants en ligne préfèrent généralement utiliser un LMS pour effectuer des devoirs hors ligne. En effet, un LMS permet à l’apprenant d’accéder au matériel de cours à tout moment, tandis qu’un cours physique nécessite un accès physique au matériel. De plus, l’utilisation d’un LMS réduit le risque de manquer une leçon en raison de problèmes de transport ou d’autres retards. Bien sûr, il existe également de nombreux avantages pour les salles de classe physiques lors de la mise en œuvre d’un LMS. Établir une plate-forme appropriée pour les enseignants et les étudiants est important pour une expérience d’apprentissage efficace.

Les systèmes de gestion de l’apprentissage présentent de nombreux avantages pour les enseignants et les étudiants. Ces systèmes permettent de gagner du temps en suivant automatiquement les devoirs et les leçons. De plus, les utilisateurs n’ont plus besoin de rechercher manuellement les supports de cours ou de contacter les enseignants en cas de problème avec les cours assignés. De plus, ces systèmes font gagner du temps aux enseignants en leur permettant de mettre à jour facilement les plans de cours et d’attribuer de nouvelles leçons sans travail manuel fastidieux. De nombreuses écoles utilisent les LMS pour améliorer les performances des élèves et réduire l’absentéisme en classe.

Malgré leur utilité évidente, de nombreuses écoles ne disposent toujours pas d’un système de gestion de l’apprentissage (LMS) efficace. Cela est dû au fait que ces systèmes ne sont généralement utilisés que par des professionnels de l’éducation dans les salles de classe, et non par des universités ou des collèges. Cela signifie que les LMS s’imposent principalement au niveau secondaire, où les enseignants sont le plus habitués à les utiliser dans leurs cours. Cependant, il n’y a aucune raison pour qu’une école ne dispose pas d’un système efficace de gestion des devoirs des élèves.
Comme son nom l’indique, le leadership consiste à diriger les autres. Un bon leader donne l’exemple à ses employés en étant honnête, juste et respectueux des autres. Il s’assure également que tout le monde au bureau sait ce qu’on attend d’eux. Les managers doivent être des modèles pour leurs employés, car cela démontre qu’ils sont déterminés à faire du bon travail. Un bon gestionnaire prendra également le temps d’écouter ses employés afin qu’il puisse entendre les problèmes qu’ils pourraient avoir. De cette façon, il ou elle peut résoudre tous les problèmes avant qu’ils ne deviennent trop importants à gérer.

Une autre responsabilité importante d’un responsable consiste à créer un environnement de travail positif dans lequel les employés peuvent grandir et se développer. Cela se fait facilement en donnant l’exemple de bonnes habitudes de travail et en déléguant le travail au besoin. Il est également important de créer des relations constructives avec les collègues afin que chacun ait la possibilité d’apprendre et de grandir. Un bon manager s’assure que les membres de son équipe se sentent appréciés afin qu’ils continuent à faire du bon travail pour lui. Il le fait en offrant des opportunités d’avancement lorsque cela est possible, ainsi qu’en félicitant les meilleurs interprètes le cas échéant

Un grand leader crée un plan qui motive tous les membres de l’équipe à exceller. Pour ce faire, il se fixe notamment des objectifs et des attentes clairs pour lui-même et pour chaque membre de l’équipe. Dans le cadre de ce plan, il assignera des tâches spécifiques à chaque membre de l’équipe afin que chacun sache ce qu’on attend d’eux. Il impliquera également tout le monde dans la prise de décisions afin que chacun connaisse sa part dans le processus. De plus, il récompensera les membres de l’équipe qui atteignent ou dépassent les objectifs afin qu’ils sachent à quel point ils réussissent.